Se connecter
News
Equita : version Dressage

Equita : version Dressage

il y a 2 semaines

DRESSAGE

Comme chaque année, une étape de la Coupe du Monde de Dressage se courait à l'occasion du Longines Equita Lyon (69), accueillant quelques uns des plus grands noms de la discipline. Le point d'orgue en était la Reprise Libre en Musique, programmée le vendredi après-midi dans une arène bondée.

Isabell Werth (© PSV)

C'est presque sans surprise que s'est imposée la n°1 mondiale, Isabell Werth, ici associée à Emilio 107. Dans le Grand Prix Freestyle (RLM), la cavalière allemande a atteint une moyenne de 87.090 % après avoir obtenu un 77.826 % dans le Grand Prix, ce qui l'avait classée 2ème. Ce Grand Prix du jeudi avait été gagné par Charlotte Dujardin et Mount St John Freestyle (10 ans) sur la note de 79.978 %, la Britannique prenant ensuite la 2ème place de la RLM à 83.925 % : "c’était la 1ère épreuve Coupe du Monde en indoor pour Mount. Dans le Grand Prix, j’ai eu de très bonnes sensations et je pense que c’est l'une des meilleures reprises que nous ayons faites ensemble."

Anne-Sophie Serre (© Pix'Addict)

Dans la reprise Freestyle, la meilleure Française était notre cavalière PACA Anne-Sophie Serre, qui participait ici à sa 1ère étape Coupe du Monde. Avec sa jument Lusitanienne de 9 ans, Actuelle de Massa, elle y a atteint sa note record de 76.180 % (8ème) après avoir obtenu 70.565 % dans le Grand Prix (10ème), intégrant ainsi le Groupe 1. Anne-Sophie : "j'attendais ce concours avec impatience et, en même temps, ce n’est pas le type d’événement qui s’aborde sans pression. Qui plus est lorsqu’il s’agit d’une première pour soi comme pour son cheval ! Actuelle est une jeune jument sur ce niveau, qu’elle n’a commencé à côtoyer que depuis la fin de l’été. Je la connais depuis longtemps et nous avons participé à de nombreuses compétitions ensemble, mais jamais en indoor. Et, en l’occurrence, il ne s’agissait pas de n’importe quel indoor ! Le plateau était élitiste, regroupant beaucoup des plus grands noms du dressage avec 6000 personnes dans les tribunes lors de la Kür et, évidemment, une couverture médiatique bien supérieure à celle à laquelle nous sommes habituées ! Tout ceci était à la fois excitant et un peu inquiétant… on ne sait jamais à quelle sauce on va être mangé. Partant en n°2 dans le Grand Prix, nous avons présenté une reprise fluide qui nous a permis de nous mettre assez tranquillement dans l’ambiance car, à 8h30 le matin, les spectateurs ne se bousculaient pas. Notre score de 70,5 % m'a mise en confiance et c’est plus sereinement que j’ai abordé la Kür du lendemain. Actuelle, en revanche, était beaucoup plus tendue. La salle était comble et l’atmosphère radicalement différente de la veille. Délicate en début de reprise, elle s’est néanmoins rapidement réordonnée, nous permettant de réaliser notre meilleur score (76,180 %) et d’intégrer le classement en accrochant la 8ème place. Petite cerise sur le gâteau, la FFE avait réservé une remise des prix dédiée au meilleur couple français du jour, ce qui a valu à Actuelle un tour d’honneur supplémentaire et, pour ma part, une participation à la conférence de presse aux côtés du trio de tête. Je suis extrêmement fière de ma jument, qui se révèle un peu plus à chaque sortie. C’est une partenaire merveilleuse, comme le reste de l’équipe qui m’entoure, mon mari Arnaud Serre, Sylvain et Anne-Sophie Massa, notre entraîneur Raphaël Saleh ou encore notre groom Laetitia Lorber. Leur soutien et leur travail à mes côtés me sont indispensables. De même, je tiens à souligner la qualité de l’organisation et de l’accueil réservé aux cavaliers et à leurs chevaux lors de ce CDI-W, ainsi que la chaleur du public qui s’est révélée, au final, davantage encourageante qu’intimidante. J’espère pouvoir participer à l’étape Madrilène à la fin du mois et aider la France à se hisser le plus haut possible dans la Ranking pour qu’elle puisse être représentée à Tokyo."

A noter par ailleurs la malheureuse mésaventure du Niçois Alexandre Ayache et de Zo What, non-partants dans cette étape Coupe du Monde. Alexandre : "il n'y a rien de grave mais le cheval s’est fait un hématome sur le tendon en se roulant dans son box. On a donc préféré ne pas prendre de risques… Le plus dur, c’est qu’il ne boîte même pas. C'était donc une décision difficile et frustrante, mais c’est la vie." Espérons que l'on retrouvera bien le couple à Stuttgart mi-novembre...

Charlotte Chalvignac (© PSV)

C'est dans l'épreuve Nationale que l'on a pu admirer Charlotte Chalvignac, ici en selle sur Elice avec laquelle elle a obtenu la note de 72.834 %, terminant 1ère de la Pro 2 Libre Préparatoire. Rappelons que la Haut-Savoyarde est la championne de France Pro Elite en titre associée à Lights of Londonderry.  "Equita est un rendez-vous entre amis, où l'on passe un très bon moment. C'est surtout une chance de pouvoir monter dans des salons, pour préparer les chevaux pour les coupes du monde et les indoors. C'est un rendez-vous que j'aime ne pas louper. Cela ne fait pas longtemps que j'ai Elice, c'était son 1er indoor. Elle était incroyable, un peu stressée le 1er jour, mais comme si elle avait fait ça toute sa vie le 2ème jour. C'était la 1ère fois qu'elle déroulait cette reprise car, normalement, on court sur un niveau plus gros (Pro Elite). J'avais récupéré la reprise de mon ancienne jument, me contentant de mettre des mouvements sur de la musique ! C'était peut-être la meilleure RLM en technique, mais certainement pas en artistique…" concluait Charlotte, non sans humour.

 

Tous les résultats détaillés sur

https://horse-timing.com/events/504/jumping-national---longines-equita-lyon-2019?fbclid=IwAR2J8f9beAu59YjgSvsxlB913hA-It8yDAgOF8chcseleJuQb9or9jZk1Ck

et sur

https://www.longinestiming.com/equestrian/2019/longines-equita-lyon-concours-hippique-international-lyon?fbclid=IwAR0Ept0NVPOAt15l2NJP_ydFhE0WG5q1mYUy2lTGz7qp94dJ2Mgnpzxk5sI

 

 


Voir toutes les news
publié par
auteur

FACEBOOK