Se connecter
News
Equita version Dressage

Equita version Dressage

il y a 1 mois

DRESSAGE

Cette année encore, les cavaliers de dressage ont déroulé leurs reprises sur les différentes pistes. Pour cette édition 2018 d'Equita Longines, le salon du cheval de Lyon (69) accueillait notamment une épreuve 5*, étape de la Coupe du Monde FEI.

Isabell Werth (© PSV)

Dans le Grand Prix disputé le jeudi 1er novembre, c'est l'Allemande Isabell Werth qui, associée à Emilio, a terminé en 1ère position grâce à une note de 75.326 %. Dans cette épreuve, 3 Français étaient engagés, Morgan Barbançon Mestre sur Sir Donnerhall II, Ludovic Henry sur After You et Marie-Emilie Bretenoux sur Quartz of Jazz, se classant respectivement 10ème, 13ème et 14ème. Le lendemain, dans le Grand Prix Freestyle, c'est à nouveau l'Allemande qui s'est offert la victoire, en selle sur un Emilio plus détendu que la veille, qui a permis à sa cavalière d'afficher un score de 84.410 %. Dans cette RLM (Reprise Libre en Musique), la meilleure Française fut Morgan Barbançon Mestre, terminant 9ème sur la très jolie note de 75.990 %. Un résultat de bon augure pour la cavalière qui devrait courir les 8 étapes restantes, son objectif étant la qualification pour la finale de Göteborg en avril prochain...

Tous les résultats détaillés sur

http://www.longinestiming.com/#!/equestrian/2018/1513/html/fr/longinestiming/index.html

Dorina Schmid (© PSV)

Du côté de nos cavaliers rhônalpins, 10 d'entre eux ont déroulé une "Amateur Elite Libre Préparatoire" le vendredi matin. C'est finalement Dorina Schmid, partie la dernière, qui a terminé en tête de classement avec Dujardin d'Arx, sur une note de 71.083 % : "j'ai eu des sensations inoubliables avec mon coéquipier Dujardin d'Arx dans cette incroyable ambiance d'Equita ! Duj était au top, bien qu'un peu timide autour du carré. Mais j'ai réussi à le rassurer et on s'est connecté, il était totalement à mon écoute... Je n'ai décidé que mardi de monter Dujardin, la musique n'a été prête que jeudi et on a déroulé pour la 1ère fois sur le rectangle… La transition au pas n'est jamais arrivée mais on a réussi à gérer et à repartir au galop au bon moment. Les demi-pirouettes n'étaient pas bien préparées et c'est dommage parce qu'il peut les faire beaucoup mieux. Mais j'ai vraiment eu l'impression de danser en rythme avec mon cheval, qui lui aussi s'est amusé. Toute mon équipe était en larmes, ce qui m'a montré que c'était vraiment un moment magique ! La remise de prix avec Hans-Peter Minderhoud et avec le prix du Sellier County était aussi un superbe moment ! Et Duj a pris goût à se montrer au public lors du tour d'honneur !"

Tous les autres résultats sur

https://www.horse-timing.com/events/359/jumping-national---equita-longines-2018

Anne-Sophie Serre (© Sandra Roccia)

Un "clinic" organisé par France Dressage et la SHF (Société Hippique Française), intitulé Jeunes Talents Dressage, a par ailleurs permis à 4 des meilleurs chevaux français de se produire sous les commentaires avisés d'Isabell Werth. Faisant honneur à la région Paca et à l'Elevage Massa, les cavaliers de l'équipe de France Anne-Sophie et Arnaud Serre présentaient respectivement Join Me de Massa (championne de France des 4 ans sous la selle de Renaud Ramadier) et James Bond de Massa. Anne-Sophie : "lors ce clinic, nous avons pu bénéficier des conseils de cette immense championne qu'est Isabell Werth, une chance inouïe pour tout dresseur qui se respecte et qui est avide de progresser. L'apport d'Isabell est resté parfaitement classique, avec un travail globalement tourné vers la mise en place de bases solides. Son discours est assez similaire à celui de notre entraineur et ami, Raphaël Saleh mais, en ce qui concerne l'approche qu'elle a eu de nos deux 4 ans, elle n'a pas hésité à pousser les exigences un peu plus loin encore dans les flexions et la recherche d'incurvation, sur le cercle comme sur la ligne droite. Elle a très vite ciblé les qualités des chevaux, comme la belle énergie de Join Me et sa remarquable activité des postérieurs. Puis, elle a cerné nos points faibles : rechercher pour elle davantage de relaxation et de longueur dans les foulées, un rythme plus posé, moins rapide et, pour moi, travailler sur des mains plus basses. Elle s'est montrée extrêmement rigoureuse dans ses conseils pour obtenir de nous les changements d'attitude qu'elle souhaitait. La recherche a été sensiblement la même pour James Bond et Arnaud : plus d'aisance dans les flexions, en particulier à main droite. En revanche, elle s'est axée un peu plus sur la mise en place d'une meilleure dynamique lors des transitions. Isabell a beaucoup apprécié la qualité de nos chevaux et a confié avoir beaucoup aimé le résultat issu du croisement entre les lignées lusitaniennes et allemandes. Nous garderons de cette expérience l'image d'une femme à la fois accessible et très ouverte, de quelqu'un qui donne envie de s'accrocher et d'y croire…"

 

 


Voir toutes les news
publié par
auteur

FACEBOOK